• Traitement externe :

    - En période de lune décroissante frotter la verrue avec un ail coupé en deux (le même sera utiliser tous les soirs pendant 7 jours, le septième soir après utilisation enterrer dans de la terre où il se dissoudra le morceau d'ail utilisé) durant ces 7 soirs appliquer aussi sur un coton, 7 soirs de suite, une goutte d'Huile Essentielle (HE) de Sarriette sur la verrue qui disparaîtra rapidement.

    Ou bien

    - Découper la peau d'une orange non traité (donc cultivé biologiquement) à la taille de la verrue, faire tremper dans du "Vinaigre de cidre" pendant trois jours. Appliquer sur la verrue faire maintenir avec une gaze ou/et un pansement, faire un pansement le matin et un autre le soir avant d'aller se coucher. La verrue va être mangée par l'acide contenue dans la peau de l'orange et le "Vinaigre de cidre". Cela commencera à faire un peu mal au bout de quelques jours ce qui est bon signe car la racine de la verrue en train de mourir.

    Traitement interne : Buvez une décoction de chélidoine majeure, à raison de trois tasses par jour pendant trois semaines.

    Grande Chélidoine  Chélidoine


  • - Estragon : 40 g de feuilles fraîches
    - Eau de vie : 1,5 litres

    A mélanger dans un bol en verre couvrez d'un film alimentaire.
    Laissez macérer 3 semaines.
    Filtrez.
    Ajoutez ...

    - Sucre roux cristallisé : 400 g

    Secouer pour faire dissoudre et laissez reposer de nouveau 3 semaines.
    Mettez en bouteille et prenez un verre à liqueur après le repas (midi et soir).

    Cette liqueur a une action curative et préventive.

    Source : Carnet d'une Grand-Mère

  • - 1 cuillère à soupe (cs) de miel,
    - 2 cs de pollen,
    - 1 jaune d'oeuf

    Fouettez les ingrédients, jusqu'à obtenir une pâte lisse.
    Appliquer sur le visage, laisser reposer une vingtaine de minutes, puis rincer à l'eau tiède/chaud.


    Source : Nos grands-mères

  • - 3 jaunes d'oeufs,
    - 100 ml Huile d'olive,
    - 3 cuillères à soupe (cs) de moelle végétal (boutique exotique, internet, parapharmacie),
    - 1 pincée de bicarbonate de soude,
    - 1 comprimé de levure de bière pilé au mortier,

    Mettre les jaunes d'oeufs, la moelle végétal, le bicarbonate de soude, le comprimé de levure de bière pilé dans un saladier.

    Faire monter la mayonnaise avec l'huile versée en filé.
    Lorsque la mayonnaise à une bonne consistance, enduire les cheveux de cette préparation, envelopper les cheveux d'un film alimentaire puis d'une serviette de toilette et d'un bonnet.

    Le lendemain matin, rincer les cheveux puis procéder au shampooing.
    A faire une fois par semaine : vos cheveux retrouveront une belle souplesse.
    Conservation : une semaine au réfrigérateur, dans une boite en plastique couverte et étiquettée (tenir hors de la portée des bouches gourmandes).

    Source : Cahier de Mayleene

  • Remèdes faits maison

    Feuilles de menthe fraîches


    Une tasse de quelques feuilles de menthe fraîches en infusion le main et le soir aide à la digestion et rend le visage frais.

  • LONGÉVITÉ:

    Un thé fait avec du miel et de la cannelle en poudre, lorsqu'il est

    prit régulièrement, arrête les ravages de la vieillesse.

    Prendre quatre cuillères de miel, une cuillère de cannelle en poudre

    et trois tasses d'eau et faites bouillir pour faire, comme un thé.

    Buvez 1 / 4 de tasse, trois à quatre fois par jour. Cela conserve la

    peau douce et fraîche et arrête le vieillissement.

    ACNÉS:

    Trois cuillères à soupe de miel et une cuillère à café de cannelle

    en poudre pâte.

    Appliquer cette pâte sur les boutons avant de dormir et lavez

    le lendemain matin à l'eau tiède.

    Si c'est fait tous les jours pendant deux semaines, cela élimine l

    es boutons de la racine.

    MALADIES DE LA PEAU:

    Appliquer le miel et la cannelle en poudre en parts égales sur les

    zones touchées guérit l'eczéma, la teigne et tous les types

    d'infections de la peau.

    RHUMES:

    Ceux qui souffrent d'un rhume commun  devraient prendre

    une cuillerée à soupe de miel tiède avec 1 / 4 cuillère de cannelle

    en poudre par jour pendant trois jours. Ce processus permettrait

    de remédier à la plupart des toux chroniques, grippes, et libère

    les sinus.

    MAUX D'ESTOMAC:

    Le miel pris avec de la cannelle en poudre soulage des maux

    d'estomac et diminue les gaz.

    SYSTÈME IMMUNITAIRE:

    L'usage quotidien du miel et de la cannelle en poudre renforce

    le système immunitaire et protège le corps contre les bactéries

    et les attaques virales. Les scientifiques ont constaté que le

    miel contient diverses vitamines et du fer en grandes

    quantités.

    L'utilisation constante de miel renforce les globules blancs

    (système immunitaire) pour lutter contre les bactéries et les

    maladies virales.

    INDIGESTION:

    Saupoudrer la cannelle en poudre sur deux cuillères à soupe de

    miel avant de prendre de la nourriture soulage l'acidité et digère

    le plus lourd des repas.

    MALADIE CARDIAQUE:

    Faites une pâte de miel et de cannelle en poudre, appliquersur du

    pain, plutôt que de la gelée ou de la confiture, et mangez

    en régulièrement pour le petit déjeuner.

    Cela réduit le taux de cholestérol dans les artères et sauve le

    patient de crise cardiaque.

    L'utilisation régulière de cette pâte soulage la perte

    du souffle et renforce les battements du cœur.  le miel et la

    cannelle revitalisent les artères et les veines.

    ARTHRITE:

    Les patients souffrants d'arthrite peuvent prendre tous les

    jours, matin et soir, une tasse d'eau chaude avec deux cuillères

    de miel et une petite cuillère à café de cannelle en poudre

    VESSIE INFECTIONS:

    Mettre deux cuillères à soupe de cannelle en poudre et une cuillère

    à café de miel dans un verre d'eau tiède et boire.

    Cela détruit les germes dans la vessie.

    MAL DE DENT:

    Faites une pâte d'une cuillère à café de cannelle en poudre

    et de cinq cuillères à café de miel et d'appliquer sur la

    dent douloureuse. Cela peut être appliqué trois fois par jour jusqu'à

    ce que le mal s'arrête.

    PERTE DE POIDS:

    Quotidiennement, à jeun, le matin, une demi-heure avant le

    petit-déjeuner et le soir, avant de dormir, boire du miel et

    de la cannelle en poudre dans une tasse d'eau bouillie.

    FATIGUE:

    Des études récentes ont montré que la teneur en sucre du miel

    est plus utile, plutôt que d'être préjudiciable à la force du corps.

    Les personnes âgées, qui prennent le miel et la cannelle en poudre,

    à parts égales, sont plus éveillées et plus souples.

    MAUVAISE HALEINE:

     Se gargariser avec une cuillère à café de miel et de la cannelle

    en poudre dans de l'eau chaude, de sorte que l' haleine reste

    fraîche toute la journée.

    PERTE AUDITIVE:

    Quotidiennement, matin et soir, le miel et la cannelle en poudre,

    pris à part égale rétablissent l'ouïe.

    Source : La planète des Abeilles (ce site n'existe plus)


  • Une saison complète soit quatre mois, c'est le temps qu'il vous faudra pour arriver à combattre complètement, cette mycose qui vous démange les pieds.
    Suivre scrupuleusement ces étapes sera très payant.


    Bain de pieds (au début tous les soirs pendant une semaine, puis tous les deux ou trois jours jusqu'à la fin de la saison de traitement
    ) :

    - Vinaigre blanc tiède : 1/4 à 1/2 litre,
    - Bicarbonate de soude : 2 cuillères à soupe rase,
    - Une petite serviette (pour couvrir les pieds),
    - Une bassine.

    Mettre les pieds nus dans une bassine, tenez la petite serviette au-dessus des pieds et versez dessus le vinaigre tiède, ne pas essorer la serviette, saupoudrez le Bicarbonate de soude dans le fond de la bassine, une mousse va se produire, couvrez le dessus des pieds avec la serviette imprégné de vinaigre.
    Laissez agir pendant 20 minutes.
    Sécher avec du sopalin.


    Mettre une pommade anti-fongique (matin et soir sur les pieds propres) :

    Acheter en pharmacie : FAZOL crème 30 g (Nitrate d'isoconazole), laboratoire SINCLAIR.

    La dernière génération de crème (terbinafine) permet un traitement court d'une semaine à raison d'une application par jour.

    Poudrer les pieds après la douche (tous les soirs) :

    N'oubliez pas l'intérieur de vos chaussettes (avant de les porter), bottes, baskets, pantoufles, souliers, patin à glace, toutes vos chaussures. De même, tout le fond de votre lit (au niveau des pieds), si vous dormez avec quelqu'un isolez vos pieds soit dans une paire de chaussette épaisse (que vous aurez poudré) ou dormez carrément dans un sac de couchage que vous aurez poudré aussi (et oui il faut ce qu'il faut !).


    Donc poudrer avec au choix :
    - Bicarbonate de soude à mettre dans une saupoudreuse (solution efficace et économique),
    - MycoApaisyl, econazole 1%, antifongique local en poudre (en pharmacie).

    Savon (quotidiennement matin, soir et chaque fois que nécessaire) :

    Utilisez uniquement ce savon pendant le traitement.

    - 200 g de savon d'Alep 40 % (d'huile de baies de laurier) râpé,
    - Eau tiède : 1 litre,
    - 2 cuillères à soupe rase de Bicarbonate de soude,
    - 7 gouttes d'huile essentielle de Tea-tree (
    Melaleuca alternifolia ),
    - 3 gouttes d'huile essentielle de girofle (
    Eugenia caryophyllus Sprengel).

    A conditionner dans un flacon-pompe pouvant contenir un litre de liquide, fermer et secouer. Laissez poser une nuit.
    A utiliser en guise de :
    - gel douche (préférez une "Fleur de douche" car elle produit plus de mousse et économise ainsi du produit),
    - savon liquide pour les mains. Secouer avant usage.

     
    __________________________________

    Sinon vous pouvez simplement utilisez le savon d'Alep 40 % (douche, mains).

    __________________________________

      A appliquer même si vous vivez seul(e) :

    - Ne marchez plus pieds nus pendant ce traitement,
    - Durant le traitement ne partagez pas votre serviette de toilette. Vous devrez la laver en machine à température maximum 90° à 95°,
    - Ayez un pulvérisateur contenant un désinfectant que vous utiliserez juste après votre douche ou bain, pulvériser systématiquement les surfaces bac de douche, baignoire, le sol de la salle de bain que vous avez piétiné pieds nus (à faire même si vous êtes la seule personne à utiliser la salle de bain/douche),
    - Ne fréquentez pas les piscines, évitez toutes les activités qui nécessitent d'avoir les pieds nus,
    - Chaque fois après que vous vous soyez occupé de vos pieds, brossez-vous les ongles des mains et lavez-vous entièrement les mains jusqu'au coude.
    - Tenez le coup quotidiennement pendant une saison (quatre mois) (continuez même si au bout de quelques semaines vous voyez votre peau à nouveau aussi jolie que celle d'un bébé), persévérez au-delà de cette guérison apparente et vous verrez les résultats seront fabuleux et durable.
    Courage, tenez bon, vous en viendrez à bout !
    Source : Une Grand-Mère
    Une autre méthode


    LE PIED D’ATHLETE

     

    -         1 bain de pied avec de l’ eau de javel dès les premiers symptômes

    -         Passer ensuite de l’huile essentielle d’arbre à thé  dessus pure

     

    Réitérer matin et soir pendant 1 semaine.

      

    LES MYCOSES DES ONGLES

     

     1) Passer matin et soir sur l’ongle et son contour le mélange suivant d’huiles essentielles pures :

     

    -         arbre à thé (représente 1/2 du mélange de HE)

    -         Ciste Ladanifère

    -         Listée Citronnée

    -         Lavande aspic

    -         Bois de rose

    -         Géranium Egypte

    -         Laurier Noble

     

    Dans la journée :

     

    - arbre à thé pur versé sur l’ongle et ses contours cutanés

     

    2) Recette envoyée par Anny trouvée sur Internet, testée et approuvée :

     

    1) désinfecter les chaussures et changer chaque jour de chaussettes.
    2) faire, matin et soir, un bain de pieds de 5 mn dans de l'eau froide avec de la javel, bien  rincer les pieds et les sécher. changer de serviette chaque jour.
    3) faire un mélange dans un flacon et en passer matin et soir sur les ongles avec un coton tige de :
    1 part de cannelle de chine
    1part de girofle
    2 parts de géranium
    2 parts de litsée  citronnée ( attention très dermocaustique; si contact avec la peau laver immédiatement)
    3 parts de tee trea( arbre à thé)
     
    La partie malade de l'ongle devient noire. si elle se décolle, couper, gratter pour éliminer ce qui est noir et continuer à passer le mélange sur le reste de l'ongle jusqu'à ce que toute la partie malade ait disparue.
     
    Ensuite passer de l'arbre à thé sur l'ongle sain et la peau de l'orteil pour éviter, autant que possible, une rechute. Surtout ne pas  marcher  pieds nus dans les salles de sport, porter des chaussons de plastique dans les douches et à la piscine.

  • Couture Couture Couture

    Les noix de lavage proviennent d’un arbre appelé savonnier, poussant entre autre en Inde, au Pakistan, ou encore au Népal. Ces noix contiennent de la saponine (une substance naturelle) qui sert, à l’origine, à l’arbre à se protéger des insectes.
    Lorsque les noix entrent en contact avec l’eau (dans le lave-linge par exemple) elles libèrent la saponine dont on s’est rendu compte qu’elle nettoyait admirablement !
    Ainsi les noix de lavage peuvent être utilisées pour tout votre ménage quotidien : lessive, cuisine, salle de bain,… Mais aussi en shampoing, puisque l’eau savonneuse des noix de lavage protège admirablement le cuir chevelu, et est bien moins agressif qu’un shampoing classique en restant tout aussi lavant. Les noix peuvent aussi servir de savon, et pour tout cela il suffit de les « préparer ».

    Remplir un des trois petits sacs avec 5 à 7 moitiés de coquilles de noix, le fermer et le placer directement dans le tambour de la machine à laver, dans le panier à couverts pour votre

    lave-vaisselle.

    Faire démarrer la machine comme d’habitude avec ou sans prélavage.

    Vous pouvez réutiliser les coquilles tant qu’il y a de la saponine, ne les jetez surtout pas !

     

    Petite astuce pour reconnaître une coque « usée » : elle change de couleur, devient terne,

    plus claire.

    Frottez-la un peu avec votre doigt mouillé, si elle mousse encore, il reste de la saponine.

     

    La noix de lavage est un produit renouvelable. Les eaux de lavage et de rinçage ne rejettent

    aucun agent chimique ou polluant dans les réseaux d’assainissement et les cours d’eau.

    Récupérez l’eau de la machin pour arroser les plantes ou le jardin !

    Les coquilles utilisées peuvent être compostées, elles sont totalement biodégradables.

     

    Conseils d’utilisation :

    Lavage 30 à 90 °

    Coton, couleurs, laine, soie.

    La noix de lavage est particulièrement bien adaptée au lavage en machine.

    Il est conseillé, pour des raisons d’efficacité de ne remplir le tambour de la machine

    qu’au x ¾ de manière à ce que le sac puisse circuler librement dans le tambour.

     

    Dès que la coquille arrive en contact avec l’eau, elle libère une lessive très savonneuse

    mais peu moussante.

    On laisse le petit sac pendant toute la durée du cycle de lavage y compris pendant le rinçage.

    Pas besoin de rajouter d’assouplissant, le linge sera doux et soyeux en raison de la présence

    de la saponine.

    A la fin du cycle de lavage, vous pouvez directement réutiliser le sac de noix ou le faire sécher jusqu’au prochain lavage.

     

    Les noix de lavage préservent durablement les couleurs de votre linge, et pour éviter la grisaille du linge blanc, vous pouvez y adjoindre 1 à 2 cuillères à soupe d’agent blanchissant

    (sodium percabonate par exemple).

    L’odeur des noix de lavage étant neutre, on peut également y adjoindre quelques gouttes d’huile essentielle par le bac d’adoucissant ou directement sur la pochette.

    Etant donné leur concentration, les huiles essentielles doivent être utilisées avec parcimonie.

     

    Traitez les grandes taches préalablement avec l’agent blanchissant.

     

    Pour les lainages et linges délicats, étant donné que la saponine se libère moins bien et plus lentement dans l’eau froide, préférez l’utilisation d’une décoction de noix de lavage.

    Voir décoction de noix de lavage ci-dessous.

    Versez-la dans le bac de votre machine.

     

    Sur certain lave-linge, les cycles de rinçage peuvent être programmés. En cas d’utilisation de la noix de lavage, vous pouvez faire l’économie du dernier cycle de rinçage car celui-ci est essentiellement destiné à éliminer les résidus d’agents chimiques contenus dans les lessives usuelles.

     

    Dans le lave-vaisselle :

    4 demi coquilles dans un petit sac en coton placé dans le casier à couverts suffisent pour

    un lavage.

    Examinez aussi les résistances du lave-vaisselle, elles sont souvent encombrées de résidus blanchâtres provenant des produits courants et du calcaire.

    En cas d’utilisation prolongée de la noix de lavage, ces résidus vont en grande partie, disparaître. Si la présence de saponine sur la vaisselle après le lavage vous est désagréable, vous pouvez retirer le sac de coquille avant le cycle de rinçage.

     

    Nettoyage des bijoux :

    Faites bouillir 7 à 8 demi coquilles dans 100ml d’eau pendant 5 minutes, laissez refroidir et pressez un demi citron dans la décoction.

    Trempez une vieille brosse à dents dans ce mélange et brossez vos bijoux, ils retrouveront leur éclat.

     

    Shampooing :

    Une décoction de noix de lavage donne un shampooing antipelliculaire et rend aux cheveux un aspect brillant et plein de vitalité. Ils deviennent moins vite gras et le démêlage est plus facile.

    Particulièrement indiqué pour les personnes soufrant d’allergies et les personnes ayant le cuir chevelu sensible.

     

    Toilette de vos animaux de compagnie :

    Lavez vos animaux avec une décoction de noix de lavage. Arrosez-en l’animal et massez-lui l’épiderme pour que la solution pénètre bien, laissez agir quelques minutes, puis rincez.

    Veillez à ce que la décoction ne pénètre pas dans les yeux.

    Leur pelage sera doux et soyeux et l’odeur caractéristique de la saponine éloignera les parasites pour un certain temps.

    En effet, la saponine s’avère être un excellent insecticide (poux, tiques, puces,…)

    Attention : ne pas utiliser de citron ou d’huile essentielle pour cet usage.

     

    Nettoyant universelle :

    Utilisez la décoction des noix de lavage au lieu des produits de nettoyage chimiques dans la cuisine et la salle de bain, ainsi que pour laver votre voiture.

     

    Détergent :

    Les qualités purificatrices et désinfectantes de la noix de lavage font d’une décoction de ces fruits un détergent avec grand rendement, mais qui est en même temps délicat pour la peau.

     

    Savon liquide :

    Une décoction de noix de lavage très concentrée donne un savon liquide qui régénère la peau. Vous pouvez remplir un distributeur de savon.

     

    Produit phytosanitaire :

    Humidifiez ou arrosez vos plantes d’intérieures et extérieures avec la décoction de noix de lavage et profitez en même temps de la saponine afin de lutter contre les organismes nuisibles (l’arbre de noix de lavage la produit précisément dans ce but). Combat efficacement et biologiquement les organismes nuisibles comme par ex. les pucerons, sans nuire à la plante et sans empoisonner votre jardin.

     

    Décoction de noix de lavage :

    Versez 1 litre d’eau avec une dizaine de demi-noix de lavage dans une casserole suffisamment grande car la saponine mousse !

    Laissez bouillir pendant 5 minutes puis refroidir.

    Pour une décoction plus concentrée, augmentez la quantité de demi-noix, procédez comme indiqué ci-dessus mais faites bouillir une seconde fois, laissez macérer une nuit et filtrez,

    c’est prêt à l’utilisation !

    La décoction se garde au frais, elle se conserve une dizaine de jours en rajoutant du citron ou des huiles essentielles (lavande par ex), à choisir en fonction de l’utilisation souhaitée, qui l’aseptisent.


  • On l'a toujours consommée soit crue, mélangée à de la salade, soit cuite, préparée comme des épinards ou d'abord bouillie puis hachée et additionnée à un potage auquel elle donne une saveur agréable.

    Actuellement, l'homéopathie préconise l'ortie dans les cas d'urticaire avec des douleurs brûlantes et lorsque le prurit est intense. L'ortie est considérée comme un fortifiant général, un dépuratif et régénérateur du sang, un stimulant des fonctions digestives, un appoint précieux dans le traitement du diabète et un élément non négligeable contre l'hydropisie et les rhumatismes car elle facilite la sécrétion urinaire. Enfin, l'ortie est utilisée avec succès dans les cas de diarrhée, d'entérite et d'hémorragies.

    Décoction   On emploie les feuilles et les racines d'ortie, fraîches ou séchées, récoltées de préférence au printemps, en décoction légère à la dose d'une tasse avant les trois repas.
    Prendre 40 à 50 g de feuilles pour 1 litre d'eau, faire bouillir 2 à 3 minutes et laisser infuser 10 minutes
    Prendre 30 ou 40 g de racines pour 1 litre d'eau, chauffer à feu doux jusqu'à ébullition et laisset bouillir au moins 5 minutes puis infuser 10 minutes.

    Suc et sirop    Contre les hémorragies internes et utérines, les saignements de nez fréquents, les mémorroïdes et l'entérite :
    - Utiliser le suc de plante fraîche : 100 à 125 g par jour, pris en plusieurs doses entre les repas. Soit prendre du sirop d'ortie : sur 250 g de feuilles fraîches, verser 1 litre ½ d'eau bouillante, laisser infuser 12 heures, filtrer puis ajouter 500 g de sucre. Utiliser 200 à 300 g par jour en

    plusieurs prises, entre les repas.

    Gâteau et pâte    Les graines d'ortie ont également leur indication. Autrefois conseillées contre l'impuissance (une cuillère à café de graines d'ortie réduite en poudre et mélangée à du miel ou à de la confiture), elles sont avant tout un remède contre l'incontinence d'urine ("pipi au lit"). Sous deux formes :

    Avec 16 g de semences d'ortie pilées et 60 g de farnie de seigle, faire une pâte en ajoutant un peu d'eau chaude et du miel. Former 6 petits gâteaux et les faire cuire au four. Donner un de ces gâteaux à manger à l'enfant tous les soirs pendant 8 à 20 jours (bien entendu, on fait autant de gâteaux que de besoin, en respectant toujours les mêmes proportions...).

    Dans 50 g de beurre, mélanger 16 g de poudre de semences d'ortie, 20 g de poudre d'écorce de chêne et 20 g de poudre de tormentille. Étaler cette préparation sur une tartine de pain en y ajoutant éventuellement du miel ou de la confiture. Donner à manger cette tartine à manger le soir à l'enfant à la même fréquence que précédemment.

    Lotion   Pour tonifier le cuir chevelu, combattre la calvitie et faire disparaître les pellicules, on peut recourir aux lotions quotidiennes avec :

    - Soit une décoction aqueuse : faire bouillir 100 g de racines d'ortie dans 1 litre d'eau pendant ¼ d'heure puis filtrer.

    - Soit une macération alcoolisée : faire macérer 60 g de racines d'ortie et 60 g de sommités fleuries de marjolaine dans 1 litre d'alcool à 45° pendant 15 jours puis filtrer.

    Un autre procédé visant au même but consiste à se peigner à rebours chaque matin en trempant le peigne dans du suc d'ortie.

     

    Source : Montagne Haut Languedoc


  • Shampoings à faire soi-même

    Shampoing au citron

    Quantité : 226g
    Donne de la lumière aux cheveux
    1/3 de tasse de savon de Castille liquide
    4 cuillères à soupe de jus de citron frais
    1/2 tasse d’eau distillée
    5 gouttes d’huile essentielle de néroli

    Mettez les ingrédients ensembles et versez-les dans une bouteille en plastique propre. Bouchez et conservez dans un endroit frais et sec. Secouez la bouteille 2 fois par jour pour bien mélanger les ingrédients.

    Shampoing aux herbes

    Quantité : 226g
    Shampoing réparateur 1 cuillère à soupe de romarin
    2 cuillères à café d’orties sèches
    1 cuillère à café de prèle séchée
    1/2 tasse d’eau distillée
    1/2 tasse de savon de Castille liquide
    10 gouttes d’huile essentielle de lavande

    Mettre ensemble dans une petite casserole le romarin, les orties, la prèle et l’eau. Porter à ébullition à feu moyen. Eteindre le feu et laisser infuser pendant 1 heure. Filtrer et laisser refroidir. Ajouter le savon, et l’huile essentielle tout en remuant pour bien mélanger. Conserver dans une bouteille en plastique.

    Après-shampoings

    La plupart des après-shampoings et des crèmes de rinçage classiques et “naturels” ont recours à des produits pétrochimiques de synthèse pour augmenter le volume de la chevelure, ainsi qu’à des couleurs et des parfums artificiels pour rendre agréable l’utilisation de ces produits. La sensation soyeuse qui en résulte est habituellement le résultat de composés quaternaires et de conservateurs qui sont ajoutés pour lutter contre les bactéries. Les fabricants ont également recours à des germicides tels que le chlorure de benzalkonium, à des émulsifiants tels que le polysorbate 80 -qui peut être contaminé par le dioxane-1,4 - pour lutter contre la propagation microbienne et pour éviter que les ingrédients du produit ne se séparent.

    Astuce/Recette : Après-shampoings à faire soi-même

    Adoucissant à utiliser immédiatement

    Quantité : 1 application
    1 tasse de bière chaude.

    Après votre shampoing, versez la bière sur vos cheveux et massez pendant 1 à 2 minutes. Bien rincer à l’eau chaude. La bière augmente la brillance des cheveux terne et sans vie et permet de les coiffer avec plus de facilité.

    Démêlant intensif à l’huile de jojoba

    Quantité : 1 application
    1/4 de tasse d’huile de jojoba
    1/4 de tasse d’huile de sésame
    1 cuillère à soupe de gel d’aloé véra
    10 gouttes d’huile essentielle de romarin
    5 gouttes d’huile essentielle de géranium rose

    Mettre ensemble dans une petite casserole les huiles de jojoba et de sésame. Faites chauffer à feu moyen. Ajoutez le gel d’aloé véra et remuez jusqu’à que tout soit dissout. Otez du feu et ajoutez les huiles essentielles de romarin et de géranium rose. Enduire les cheveux de cette mixture en vous assurant que tous les cheveux soient bien imbibés. Enveloppez votre tête d’un film plastique, puis couvrez avec une serviette chaude. Laissez la mixture agir 30 minutes. Faites suivre d’un shampoing.

    Rinçage ivresse au romarin

    Ce rinçage a l’effet d’un exfoliant doux. Plein d’acides alpha hydroxy, c’est un remède parfait si vous souffrez d’un coup de soleil au niveau du cuir chevelu ou si ce dernier est extrêmement sec et a une texture de lin.

    1 tasse de vin rouge
    5 gouttes d’huile essentielle de romarin

    Dans une petite casserole à fond épais, faites chauffer le vin à feu doux jusqu’à ce qu’il soit tout juste chaud. Enlevez la casserole du feu et ajoutez l’huile essentielle de romarin. Massez-vous le cuir chevelu avec cette mixture pendant 1 ou 2 minutes avant de rincer.

    Laques et gels

    En plus de l’alcool et de l’eau que l’on trouve dans la plupart des lotions pour mise en plis, dans les mousses et les gels coiffants, la majeure partie des produits contient également du beta-naphtol - un dérivé de goudron de houille. Des empoisonnements mortels ont été rapportés suite à des applications externes de ce produit chimique. (3) Ajoutez à cela un antiseptique du type créosol ou phénol (mieux connu sous le nom d’acide carbolique) et vous vous retrouvez avec un traitement toxique prêt à dompter même les boucles les plus rebelles.

    Disponibles en aérosols ou en pompes, les sprays pour cheveux déposent un enduit de polyvinylpyrrolidone, ou PVP, sur la surface des cheveux. Mais en même temps qu’ils enduisent vos cheveux, les ingrédients de ces aérosols enduisent également le système respiratoire, pouvant conduire à des irritations de la gorge et des poumons. La TEA, le shellac et les composés de PEG sont d’autres ingrédients que contiennent souvent les aérosols pour cheveux.

    Conseil : N’utilisez jamais un aérosol pour cheveux. Les aérosols représentent de gros risques pour la santé car les particules qu’ils contiennent sont minuscules et peuvent être inhalées plus facilement. En fait, l’Irish Medical Organisation les considèrent comme potentiellement assez dangereuses pour avoir proposé une interdiction de ces aérosols dans les vestiaires communs, tels que les vestiaires de gym à l’école.

    Astuce/Recette : Gels et sprays coiffants à faire soi-même

    Gel coiffant aux amandes

    Quantité : 226g
    1 tasse d’eau distillée, chauffée
    1 cuillère à soupe d’agar
    1 cuillère à soupe de glycine
    1 cuillère à café d’huile d’amande douce
    4 gouttes d’extrait d’amande

    Mettez ensemble dans un bol en verre l’eau et l’agar. Remuez jusqu’à ce que l’agar soit complètement dissout. Ajoutez la glycine, l’huile et l’extrait d’amande en remuant bien. Placez la mixture au réfrigérateur pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’elle soit quasiment compacte. Sortez du réfrigérateur. Remuez bien avant de transférer dans un contenant en verre ou en plastique muni d’un couvercle qui ferme bien. Remettez au réfrigérateur 1 heure. Mélangez à nouveau la mixture avant de la conserver dans un endroit à température ambiante. Ce gel peut s’utiliser tout autant sur des cheveux secs que mouillés.

    Gel coiffant au calendula

    Quantité : 226g
    1 cuillère à soupe de bourgeons de calendula
    1 tasse d’eau distillée
    1 cuillère à café d’agar
    1/2 cuillère à café de sucre en poudre

    Mettez les bourgeons de calendula dans un petit bol en verre. Faites bouillir l’eau puis versez-la sur les bourgeons. Laissez mariner 15 minutes. Filtrez et remettez le liquide dans le bol. Saupoudrez d’agar et de sucre, puis remuez pour dissoudre. Laissez au réfrigérateur jusqu’à obtenir une substance ferme. Conservez dans un pot en plastique ou en verre.

    Spray doux à la lavande

    Quantité : 226g
    1 cuillère à café de sucre en poudre
    1 tasse d’eau distillée, légèrement chaude
    5 gouttes d’huile essentielle de lavande

    Faites fondre le sucre dans l’eau. Ajoutez l’huile essentielle et remuez bien pour mélanger. Verser dans une bouteille à eau de seltz propre.

    Teinture pour cheveux

    Nous voici dans la classe de produits chimiques très controversés à base de petroleum - dérivés de houille grasse. Au moins 8 études différentes ont indiqué que les femmes qui se teignent régulièrement les cheveux ont un risque plus important de développer des cancers hématopoïétiques (relatif à la formation des globules du sang). Un rapport publié dans l’édition du 2 février du Journal of the National Cancer Institute a montré que les femmes qui utilisent des teintures noires pour cheveux pendant plus de 20 ans avaient plus de risques de développer un lymphome non hodgkinien et le myélome multiple.

    Une autre étude publiée dans l’édition du 15 octobre 1993 de l’American Journal of Epidemiology soutenait que les consommateurs qui avaient utilisé des teintures sur cheveux permanentés ou semi permanentés pendant plus de 16 ans avaient un risque accru de développer une leucémie. (4) Une étude indépendante menée par la Harvard School of Public Health et par l’Ecole Médicale de l’université d’Athènes a émis l’hypothèse que les femmes qui utilisent des teintures pour cheveux 5 fois par an ou plus ont deux fois plus de probabilités de développer un cancer des ovaires que les femmes n’ayant jamais utilisé de teintures. (5)

    La phénylénédiamine est une autre substance à éviter. Utilisé comme intermédiaire dans les teintures à base de houille grasse, ce produit chimique a prouvé qu’il était cause de cancers. Une étude menée en 1979 par l’université de New York a également fait le lien entre la phénylénédiamine et le cancer du sein. (6)

    Astuce/Recette : Colorations à faire soi-même

    Ingrédients à ajouter dans votre préparation à l’henné :

    Pour booster le ton châtain ou roux de vos cheveux : 1 cuillère à café de muscade, du gingembre moulu, du poivre de la Jamaïque.

    Liste des plantes qui colorent les cheveux

    3 tasses des plantes du tableau ci-dessous avec 4 tasses d’eau distillée :

    Effets désirés Plantes Partie de la plante
    Pour avoir des cheveux blonds camomille, pissenlit, oignon Fleurs, peau
    Pour avoir des cheveux roux Betteraves, canneberges Fruit
    Pour avoir des cheveux châtains Soucis
    Cannelle
    Gland
    Tabac
    Café
    Fleurs
    Ecorce
    Noix
    Feuilles
    grains

     

    Permanentes

    Les permanentes à froid firent leur apparition en 1941. Pratiquement toutes les permanentes classiques contiennent d’importantes toxines. L’acide thioglycolique - ingrédient fondamental des permanentes chimiques - agit en pénétrant et en faisant gonfler la chevelure. Par ce biais, les mèches de cheveux se replient et adoptent la forme des rouleaux utilisés pour boucler les cheveux. Une fois que ces derniers sont permanentés, une solution est appliquée pour neutraliser le processus. Si les thioglycolates restent apposés sur les cheveux trop longtemps, il en résulte des dégâts et un appauvrissement au niveau de la texture de la chevelure. Ces effets secondaires sont aggravés par les surfactants qui sont couramment ajoutés dans la confection industrielle de ce produit pour supprimer les graisses des cheveux et du cuir chevelu, augmentant ainsi l’efficacité de pénétration des thioglycolates.

    Défrisage

    L’acide thioglycolique est également utilisé dans les produits chimiques défrisants. Extrêmement alcalines, ces solutions contiennent des ingrédients puissants qui peuvent causer des brûlures allant du premier au troisième degré ainsi que des pertes de cheveux. La plupart des défrisants chimiques contiennent des allergènes et des irritants pour la peau tels que le polyéthylène glycol, la TEA, le propylène glycol et des parfums de synthèse.

    Pellicules

    Les shampoings anti-pelliculaires contiennent du pyrithione zinc, un bactéricide et un fongicide qui pourrait endommager les nerfs, ainsi que du sulfure de sélénium, un grave irritant pour les yeux qui a de plus causé des dégâts au niveau du foie des animaux de laboratoire. (7)

    Conseil : Au lieu de vous précipiter vers la marque Head&Shoulders, massez-vous le cuir chevelu avec une gousse d’ail avant le shampoing. Les propriétés antibiotiques de l’ail évitent la prolifération fongique. Faites suivre le shampoing d’un après-shampoing à base d’huile essentielle de tea tree.

    Astuce/Recette : Traitement anti-pelliculaire à faire soi-même

    Rinçage éclaircissant anti-pelliculaire

    Quantité : 1 application
    1 tasse d’eau distillée
    2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
    10 gouttes d’huile essentielle de lavande
    5 gouttes d’huile essentielle de romarin
    3 gouttes d’huile essentielle de tea tree

    Faites légèrement chauffer l’eau dans une petite casserole à fond épais. Mettez ensemble dans une grande tasse en plastique le vinaigre, les huiles essentielles de lavande, de romarin et de tea tree. Ajoutez l’eau tiède et mélangez. Massez-vous le cuir chevelu pendant 1 à 2 minutes avec cette lotion. Rincez soigneusement.

    Perte des cheveux

    Une étude hongroise a montré que l’utilisation du minoxidil peut avoir des conséquences sur le cœur (8) et les fabricants mettent en garde les femmes enceintes ou allaitantes contre l’utilisation de ce produit.

    Conseil : Un mode alimentaire équilibré avec beaucoup de vitamines B. Le riz complet, le son, les graines de sojas sont de bonnes sources alimentaires de biotine. Evitez également de manger des œufs, qui peuvent bloquer la biotine et empêcher son absorption par le corps.

    Si votre perte de cheveux a pour origine une mauvaise circulation sanguine, massez-vous le cuir chevelu quotidiennement pour faire circuler le sang.

    Conseils pour avoir des cheveux en pleine forme

    -  Pour ajouter de la brillance à vos cheveux et rétablir l’équilibre naturel du PH de votre cuir chevelu, terminez sur un rinçage de jus de citron dilué (pour les blonds) ou bien un rinçage de vinaigre de cidre dilué (pour les bruns et pour les roux).

    -  Si vous êtes amenés à utiliser un sèche-cheveux, choisissez-en un avec une fonction de séchage à froid.

    -  Vous masser le cuir chevelu pendant que vous faites votre shampooing est le geste le plus important que vous puissiez faire pour vos cheveux. Massez doucement pendant 1 à 2 minutes.

    -  Ne vous brossez jamais les cheveux lorsqu’ils sont mouillés - c’est un moyen on ne peut plus efficace pour casser et fourcher les pointes.

    -  Si vous êtes amené à passer du temps au soleil entre 11H et 14H, couvrez-vous la tête d’un chapeau ou d’un foulard.

    -  Pour réduire la douleur due à un coup de soleil au niveau du cuir chevelu, imbibez un morceau de coton de vinaigre de cidre ou de jus d’aloé véra, puis tamponnez doucement sur les zones brûlées. Pour empêcher votre cuir chevelu de peler et de former des écailles, utilisez un shampoing à base d’acides alpha hydroxy.

    Liste de remèdes à base d’herbes pour les cheveux

    Si vous avez besoin...

    Plantes utiles

    Commentaires précautions

    d’un antiseptique/antibactérien

    Calendula, eucalyptus, lavande, citron, huile de néroli, pin, romarin, sauge, huile de tea tree

    Si vous avez des cheveux clairs, l’utilisation régulière de la sauge en rinçage peut foncer les cheveux

    d’augmenter le volume de vos boucles

    Romarin

     

    d’une prevention anti- pelliculaire

    Laurier, lavande, citron, huile de néroli, ortie, romarin

     

    d’un après-shampoing pour cheveux secs

    Aloé véra, bardane, varech, lavande, capucine, rose, géranium rose, romarin, huile de bois de santal, huiles de sésame et de tournesol

     

    d’un colorant capillaire

    Calendula, camomille, sureau, henné, ortie, sauge, noyer

    Utilisées en rinçage ces herbes colorent les cheveux progressivement

    d’un après- shampoing

    Bouleau, sureau, varech, lavande, citron, ortie, romarin, sauge

     

    d’une prévention contre la chute de cheveux

    Calendula, varech, citron, ortie, panais, feuilles de pêches, romarin, sauge, saule, mille-feuille

     

    d’un remède contre les cheveux gras

    huile de bois de santal, citron, citronnelle, huile de patchouli, sauge

     

    d’une lotion de rinçage

    camomille, calendula, fleurs de sureau, lavande, citron, ortie, romarin, sauge

    Mélangez avec du vinaigre de cidre pour enlever les impuretés puis faites un shampoing.

    d’un stimulant pour cheveux

    Calendula, lavande, ortie, romarin, bouleau, laurier

     

    d’avoir les cheveux raides

    Prèle , ortie , paille d’avoine

    Ces herbes sont riches en silice

    d’un tonifiant pour cheveux

    Bardane, infusion de consoude , sureau, lavande, citron, ortie, sauge

     

    d’une lotion pour mise en plis

    Bourgeons de calendula

     

    d’un shampoing

    citron, ortie, romarin, sauge, mille-feuille, bois de Panama

     




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique