• 1er truc : Un bain de pieds dans une eau vinaigrée et salée au gros sel diminue les problèmes de transpiration des pieds.

    2è truc : Bain de pieds au thé noir qui réduit la transpiration et les mauvaises odeurs. Faire infuser 4 grammes de thé noir dans un litre d'au. Filtrer puis faire trempette 30 minutes.

     

    3è truc : Sur le site de Hooly

    • Talc sans parfum (dit "de Venise"): 80 g

    • Fécule de maïs (ou Maïzena): 20g

    • HE de citron: 30 gouttes

    • He de cyprès: 30 gouttes

    • He de lavande: 20 gouttes

    • He de tea-tree: 10 gouttes

    • He de romarin: 10 gouttes

    Mélanger le talc et la fécule de maïs, ajouter les huiles essentielles goutte à goutte, très progressivement, en remuant bien le mélange entre chaque ajout. C'est un peu fastidieux mais nécessaire si vous ne voulez pas que la poudre forme des grumeaux. Verser ensuite dans un récipient hermétique.

    On peut utiliser cette poudre tous les matins en l'appliquant sur les pieds bien secs à l'aide d'un gros pinceau ou façon Hooly fainéante en soupoudrant ses chaussures (ici, une salière Muji). Mais la manière la plus pratique est de coudre des boulapoudres. La boulapoudre est un objet bizarre qui se met dans les chaussures le soir. Le matin, on enlève la boulapoudre avant d'enfiler ses souliers. On peut alors agiter un peu l'objet qui libèrera un petit nuage de poudre déodorante dans la chaussure.


  • Ingrédients :

    • Épeautre : 1 tasse
    • Eau : 2 ou 3 tasses
    • Pomme : 1
    • Citron : 1/2 jus
    • Galanga (Alpinia galanga)
    • Camomille Pyrèthre d'afrique (Anacyclus pyrethrum dit la "Salivaire") (dépurative, digestive et psychotonique)
    • Cannelle
    • Miel : 1/2 cuillère à thé
    • Amandes hâchées : 1 cuillère à thé
    • Plantain des Indes ou ispaghul (Plantago ovata aussi appelé Psyllium) (laxatif, coupe faim, régulateur du transit intestinal)

    Pour Sainte HILDEGARDE DE BINGEN, l'épeautre est la Reine des Céréales et la panacée contre la dépression et la mélancolie : « L'épeautre est la meilleure des céréales. Il réchauffe et engraisse le corps, il est très riche et plus tendre que tous les autres grains. L'épeautre rend saine la chair de quiconque en consomme ... Il met la joie au coeur et donne de l'entrain. De quelque façon qu'on le mange, sous une forme ou une autre, comme pain ou tel autre mets cuits, l'épeautre est, pour tout dire, excellent et délicat »


  • Mélanger :

    - 2 cuillerées à soupe d'alcool ménager,

    - 1 cuillerée à soupe de blanc d'Espagne (aussi appelé blanc de Meudon).


  • En interne : Avec l'accord de votre médecin traitant faire une cure de VITAMINE B1, à raison d'un comprimé par jour pendant 4 à 5 semaines (les pores de la peau, qui "respirent", diffuseront l'odeur de la VITAMINE B1 que les moustiques détestent).

    En externe : Avec l'accord de votre médecin traitant

    - Laver vos vêtements en additionnant à votre lessive habituelle quelques gouttes d'Huile Essentielle de Géranium.

    - Ajouter pas de cinq gouttes d'Huile Essentielles de Géranium dans votre lait pour le corps.

    - Faire brûler de l'  encens de Géranium dans les pièces de votre habitation.

    - Sur le rebord des fenêtres mettre des balconnières de Géranium.

    Autre lien sur ce blog : Spray répulsif anti-moustiques et anti-mites


  • Spray répulsif anti-moustiques et anti-mites

    300 ml d'Alcool à 90°
    20 gouttes (gtt) d'huile essentielle (HE) de Citronnelle de java
    15 gtt HE de Cèdre
    15 gtt HE de Géranium rosat (variété : pélargonium)
    15 gtt HE d'Eucalyptus
    15 gtt HE de Basilic citron
    15 gtt HE de Lavande aspic
    10 gtt HE de Girofle
    10 gtt HE de Thym citron
    10 gtt HE de Verveine citron
    10 gtt HE de Mélisse
    10 gtt HE de Capucine
    (Facultatif : Poudre d'Iris, décoction de branches vertes de tomate, huile de ricin, pyrèthre naturel)

    Mélanger ces ingrédients puis conditionner dans un pulvérisateur.
    En camping, à la maison, sur vos vêtements, une moustiquaire pulvériser la solution ci-dessus sur les tissus et objets (porte, vitres, etc ...).

    Plante de Neptune

    La Plante de Neptune est une curieuse plante aquatique

    plante-neptune.jpg

    La Plante de Neptune connaît alors une sorte de dégénérescence qui se manifeste par l’apparition de sécrétions d’odeurs répulsives contre les moustiques (sans que cette odeur soit perceptible par l'être humain ou par les animaux domestiques). Meilleure exposition pour la Plante de Neptune : mi-ombre. Pas besoin de l'arroser la Plante de Neptune : son efficacité est due à une dégénérescence et non à son développement. La Plante de Neptune est efficace pour une surface de 40 m2 pendant six ans.

    Mon petit plus
    - Vous prévoyez de partir sous les tropiques ou dans un désert quelconque, de toutes façons dans un endroit infesté de moustiques ... faîtes donc une cure de Vitamine
    B1
    (sauf avis contraire de votre médecin).

    Deux mois avant le départ, prendre  un comprimé par jour, puis pendant le séjour un comprimé par jour jusqu'au dernier jour du départ, je l'ai testé c'est ÉTONNAMENT EFFICACE !

    Le principe c'est que les pores de la peau dégageront l'odeur de la vitamine B1 que les moustiques dits "normaux" détestent par dessus tout (à condition de prendre correctement le traitement), c'est inodore pour l'être humain, vous pouvez prendre des douches froides, chaudes ou tièdes, nager dans l'eau sans avoir à utiliser ni avant ni après de produits anti-moustiques (très onéreux).


    - Il est bon d'équiper portes et fenêtres de toiles anti-moutiques, c'est très appréciable dans la chambre surtout si vous ne supportez pas de dormir sous une moustiquaire. Il vous suffit d'investir dans un voilage fin et transparent (du même tissu qu'une moustiquaire) voir légèrement moins espacé au niveau des "petits trous" (dans certains endroits sur la planète les moustiques sont si petits), aspergez de spray anti-moustiques (pas obligatoire) et le tour est joué, vous aurez juste à faire attention en entrant/sortant de la pièce de vite remettre les rideaux en place


    - S'habiller de vêtements de couleur clairs (blancs de préférence) couvrant bras (manches longues) et jambes (pantalon).
    - Lumière : sachez que les ampoules jaunes attirent les moustiques


    - Après le barbecue et pendant que vous dînez en plein air n'hésitez pas à faire brûler quelques feuilles vertes épaisses d'arbre odorante sur les braises (pas très écolo ce geste ) ça va chasser les moustiques le temps de dîner tranquillement (testé et approuvé par ma famille).

    Source du commentaire sur la plante de Neptune y compris la photo : Encyclo-écolo

    Cet article avait déjà été publié sur ce blog le 18 novembre 2009


  • Couture Couture Couture

    Les noix de lavage proviennent d’un arbre appelé savonnier, poussant entre autre en Inde, au Pakistan, ou encore au Népal. Ces noix contiennent de la saponine (une substance naturelle) qui sert, à l’origine, à l’arbre à se protéger des insectes.
    Lorsque les noix entrent en contact avec l’eau (dans le lave-linge par exemple) elles libèrent la saponine dont on s’est rendu compte qu’elle nettoyait admirablement !
    Ainsi les noix de lavage peuvent être utilisées pour tout votre ménage quotidien : lessive, cuisine, salle de bain,… Mais aussi en shampoing, puisque l’eau savonneuse des noix de lavage protège admirablement le cuir chevelu, et est bien moins agressif qu’un shampoing classique en restant tout aussi lavant. Les noix peuvent aussi servir de savon, et pour tout cela il suffit de les « préparer ».

    Remplir un des trois petits sacs avec 5 à 7 moitiés de coquilles de noix, le fermer et le placer directement dans le tambour de la machine à laver, dans le panier à couverts pour votre

    lave-vaisselle.

    Faire démarrer la machine comme d’habitude avec ou sans prélavage.

    Vous pouvez réutiliser les coquilles tant qu’il y a de la saponine, ne les jetez surtout pas !

     

    Petite astuce pour reconnaître une coque « usée » : elle change de couleur, devient terne,

    plus claire.

    Frottez-la un peu avec votre doigt mouillé, si elle mousse encore, il reste de la saponine.

     

    La noix de lavage est un produit renouvelable. Les eaux de lavage et de rinçage ne rejettent

    aucun agent chimique ou polluant dans les réseaux d’assainissement et les cours d’eau.

    Récupérez l’eau de la machin pour arroser les plantes ou le jardin !

    Les coquilles utilisées peuvent être compostées, elles sont totalement biodégradables.

     

    Conseils d’utilisation :

    Lavage 30 à 90 °

    Coton, couleurs, laine, soie.

    La noix de lavage est particulièrement bien adaptée au lavage en machine.

    Il est conseillé, pour des raisons d’efficacité de ne remplir le tambour de la machine

    qu’au x ¾ de manière à ce que le sac puisse circuler librement dans le tambour.

     

    Dès que la coquille arrive en contact avec l’eau, elle libère une lessive très savonneuse

    mais peu moussante.

    On laisse le petit sac pendant toute la durée du cycle de lavage y compris pendant le rinçage.

    Pas besoin de rajouter d’assouplissant, le linge sera doux et soyeux en raison de la présence

    de la saponine.

    A la fin du cycle de lavage, vous pouvez directement réutiliser le sac de noix ou le faire sécher jusqu’au prochain lavage.

     

    Les noix de lavage préservent durablement les couleurs de votre linge, et pour éviter la grisaille du linge blanc, vous pouvez y adjoindre 1 à 2 cuillères à soupe d’agent blanchissant

    (sodium percabonate par exemple).

    L’odeur des noix de lavage étant neutre, on peut également y adjoindre quelques gouttes d’huile essentielle par le bac d’adoucissant ou directement sur la pochette.

    Etant donné leur concentration, les huiles essentielles doivent être utilisées avec parcimonie.

     

    Traitez les grandes taches préalablement avec l’agent blanchissant.

     

    Pour les lainages et linges délicats, étant donné que la saponine se libère moins bien et plus lentement dans l’eau froide, préférez l’utilisation d’une décoction de noix de lavage.

    Voir décoction de noix de lavage ci-dessous.

    Versez-la dans le bac de votre machine.

     

    Sur certain lave-linge, les cycles de rinçage peuvent être programmés. En cas d’utilisation de la noix de lavage, vous pouvez faire l’économie du dernier cycle de rinçage car celui-ci est essentiellement destiné à éliminer les résidus d’agents chimiques contenus dans les lessives usuelles.

     

    Dans le lave-vaisselle :

    4 demi coquilles dans un petit sac en coton placé dans le casier à couverts suffisent pour

    un lavage.

    Examinez aussi les résistances du lave-vaisselle, elles sont souvent encombrées de résidus blanchâtres provenant des produits courants et du calcaire.

    En cas d’utilisation prolongée de la noix de lavage, ces résidus vont en grande partie, disparaître. Si la présence de saponine sur la vaisselle après le lavage vous est désagréable, vous pouvez retirer le sac de coquille avant le cycle de rinçage.

     

    Nettoyage des bijoux :

    Faites bouillir 7 à 8 demi coquilles dans 100ml d’eau pendant 5 minutes, laissez refroidir et pressez un demi citron dans la décoction.

    Trempez une vieille brosse à dents dans ce mélange et brossez vos bijoux, ils retrouveront leur éclat.

     

    Shampooing :

    Une décoction de noix de lavage donne un shampooing antipelliculaire et rend aux cheveux un aspect brillant et plein de vitalité. Ils deviennent moins vite gras et le démêlage est plus facile.

    Particulièrement indiqué pour les personnes soufrant d’allergies et les personnes ayant le cuir chevelu sensible.

     

    Toilette de vos animaux de compagnie :

    Lavez vos animaux avec une décoction de noix de lavage. Arrosez-en l’animal et massez-lui l’épiderme pour que la solution pénètre bien, laissez agir quelques minutes, puis rincez.

    Veillez à ce que la décoction ne pénètre pas dans les yeux.

    Leur pelage sera doux et soyeux et l’odeur caractéristique de la saponine éloignera les parasites pour un certain temps.

    En effet, la saponine s’avère être un excellent insecticide (poux, tiques, puces,…)

    Attention : ne pas utiliser de citron ou d’huile essentielle pour cet usage.

     

    Nettoyant universelle :

    Utilisez la décoction des noix de lavage au lieu des produits de nettoyage chimiques dans la cuisine et la salle de bain, ainsi que pour laver votre voiture.

     

    Détergent :

    Les qualités purificatrices et désinfectantes de la noix de lavage font d’une décoction de ces fruits un détergent avec grand rendement, mais qui est en même temps délicat pour la peau.

     

    Savon liquide :

    Une décoction de noix de lavage très concentrée donne un savon liquide qui régénère la peau. Vous pouvez remplir un distributeur de savon.

     

    Produit phytosanitaire :

    Humidifiez ou arrosez vos plantes d’intérieures et extérieures avec la décoction de noix de lavage et profitez en même temps de la saponine afin de lutter contre les organismes nuisibles (l’arbre de noix de lavage la produit précisément dans ce but). Combat efficacement et biologiquement les organismes nuisibles comme par ex. les pucerons, sans nuire à la plante et sans empoisonner votre jardin.

     

    Décoction de noix de lavage :

    Versez 1 litre d’eau avec une dizaine de demi-noix de lavage dans une casserole suffisamment grande car la saponine mousse !

    Laissez bouillir pendant 5 minutes puis refroidir.

    Pour une décoction plus concentrée, augmentez la quantité de demi-noix, procédez comme indiqué ci-dessus mais faites bouillir une seconde fois, laissez macérer une nuit et filtrez,

    c’est prêt à l’utilisation !

    La décoction se garde au frais, elle se conserve une dizaine de jours en rajoutant du citron ou des huiles essentielles (lavande par ex), à choisir en fonction de l’utilisation souhaitée, qui l’aseptisent.


  • Il est recommandé de couper les ongles en période de lune décroissante, ainsi les ongles repoussent plus lentement.

    Les ongles seront plus forts lors de la re-pousse.


  • - Teinture,

    - gros sel,

    - vêtement

    Mouiller le tissu au préalable (pour la bonne répartition de la teinture), mettre dans l'ordre la poudre de teinture dans le tambour de la machine puis 500 grammes de gros sel (pour fixer les couleurs) et enfin le/les vêtement(s).

    Faire tourner la machine sans prélavage à un programme ne dépassant pas les 40°C.


  • Couper les arbres en phase de lune descendante (de la pleine lune à la nouvelle lune)

  • se servir d'une moitié de citron en friction ou de compresses d'huile d'olive tiede Une alternative à la Pierre Ponce est de frotter une moitié de citron ou une compresse d'Huile d'Olive tiédit sur le talon à ramollir puis passer gommer les parties ramollies, rincer.

  • Le vinaigre des quatre voleurs

    Les vertus du vinaigre sont connues depuis très longtemps.
    Au moyen-âge existait la profession de vinaigrier.
    Le vinaigre était vendu à domicile.

    Image

    En 1630 une épidémie de peste décima Toulouse, presque toute la population fut décimée, plus de 50000 personnes.
    Etonnamment, 4 voleurs pris sur le fait en train de détrousser des cadavre étaient en pleine santé.
    Ils acceptèrent de révéler leur secret en échange de leur liberté, ce qu’on leur promit.
    Ils racontèrent alors qu’ils s’enduisaient le corps d’un vinaigre de leur composition.
    Ils en buvaient aussi quotidiennement.

    Il est dit que les voleurs ont été quand même pendus... Grâce à eux, des centaines de personnes ont été sauvées depuis lors de grandes contagions et épidémies.

    Préparation :

    Laisser macérer pendant 10 à 15 jours dans 1 litre de vinaigre :

    Plantes séchées :
    20 g de romarin
    20 g de lavande
    20 g de sauge
    20 g d'absinthe
    20 g de rue
    20 g de thym
    20 g de menthe

    3 g de muscade en poudre
    30 clous de girofles ou 3g de poudre de girofles
    3 g de cannelle en poudre
    3 gousses d'ail
    5 g de camphre

    Filtrez et mettez dans des petites bouteilles en verre à l'abri de la chaleur et de la lumière.

    Il peut être utilisé en cas de grippe :
    1 cuillère à café dans un verre d'eau plusieurs fois par jour.

    Pur, il sert à désinfecter les plaies.

    C'est un antiseptique naturel en cas d'épidémie de maladies contagieuses.
    On peut s'en frictionner sur tout le corps et le prendre en voie interne dilué dans l'eau.

    Attention cependant de ne pas donner aux femmes enceintes et aux enfants car il y a de l'alcool !

    Source : Le vinaigre des 4 voleurs


  • Pour 60 biscuits: 170g de beurre pommade, 120g de sucre glace, le zeste finement râpé de 2 citrons verts, 2cs de jus de citron vert, 1cs d’extrait naturel de vanille, 250g de farine, 2cs de fécule de maïs, 1/4 de cc de gros sel.

    Fouettez à vitesse moyenne dans le bol du robot muni de la feuille, 40g de sucre glace et le beurre pour obtenir un mélange  crémeux et mousseux. Ajoutez le zeste et le jus de citron puis l’extrait de vanille. Tamisez la farine et la fécule, incorporez-y le sel.  Ajoutez-les petit à petit et à faible vitesse au mélange précédent pour obtenir une pâte homogène.

    Formez à l’aide d’un papier film 2 boudins de pâte bien serrés de 3cm de diamètre. Réservez une bonne heure réfrigérateur pour les raffermir ou 15 min au congélateur si vous êtes impatient et que l’heure du goûter approche.

    Préchauffez le four à 180°. Découpez les boudins en tranches de 5mm d’épaisseur et rangez-les sur les plaques du four recouvertes de papier sulfurisé ou siliconé en les espaçant de 3cm. Faites-les cuire 13 min en intervertissant les plaques à mi cuisson. Refroidissez légèrement les biscuits 10 min sur une grille.

    Mettez les 80g de sucre restant dans un sac plastique ou un sac congélation et placez les biscuits encore un peu chauds dedans. Fermez le sac et secouez le tout pour bien les enrober.

    Ces biscuits se conservent 2 semaines dans une boîte hermétique.

    sabl__s_au_citron_vert.JPG

    On peu souffler pour enlever l’excès de sucre glace bien sûr !

    Recette et photo issu du site : Mercotte


  • CoutureIngrédients pour environ 7 à 8 pots :

    1 boîte de lait concentré non sucré + 1 boîte de lait concentré sucré + 1 yaourt

    - Mélanger ces ingrédients à part,
    - puis utiliser l'une des boîtes concentré vide remplir d'eau verser dans une casserole,
    - remplir une deuxième fois la boîte vide verser dans la casserole,
    - faire bouillir, puis verser dans le mélange (laits concentrés + yaourt),
    - Mettre dans des pots de yaourt ou des verres à moutarde.

    AU CHOIX

    Soit à la yaourtière :
    - brancher la yaourtière ne pas y mettre d'eau, y déposer les pots remplis sans leurs couvercles puis fermer la yaourtière, patienter 12 heures, puis débrancher. Laisser refroidir une petite heure puis mettre au réfrigérateur.

    ou bien à la cocotte :
    - Mettre l'équivalent de deux ou trois verres à moutarde d'eau dans la cocotte (ne pas mettre le couvercle) pendant que cela bout préparer la recette ci-dessus. Quand la préparation a été versée dans les pots, éteindre le feux (ou la plaque électrique) y déposer avec précaution les pots remplis, fermer la cocotte. Laisser reposer sans ouvrir, pendant 12 heures. Après cela, mettre les pots couverts au réfrigérateur.