• Ortie (Propriétés et recettes)

    On l'a toujours consommée soit crue, mélangée à de la salade, soit cuite, préparée comme des épinards ou d'abord bouillie puis hachée et additionnée à un potage auquel elle donne une saveur agréable.

    Actuellement, l'homéopathie préconise l'ortie dans les cas d'urticaire avec des douleurs brûlantes et lorsque le prurit est intense. L'ortie est considérée comme un fortifiant général, un dépuratif et régénérateur du sang, un stimulant des fonctions digestives, un appoint précieux dans le traitement du diabète et un élément non négligeable contre l'hydropisie et les rhumatismes car elle facilite la sécrétion urinaire. Enfin, l'ortie est utilisée avec succès dans les cas de diarrhée, d'entérite et d'hémorragies.

    Décoction   On emploie les feuilles et les racines d'ortie, fraîches ou séchées, récoltées de préférence au printemps, en décoction légère à la dose d'une tasse avant les trois repas.
    Prendre 40 à 50 g de feuilles pour 1 litre d'eau, faire bouillir 2 à 3 minutes et laisser infuser 10 minutes
    Prendre 30 ou 40 g de racines pour 1 litre d'eau, chauffer à feu doux jusqu'à ébullition et laisset bouillir au moins 5 minutes puis infuser 10 minutes.

    Suc et sirop    Contre les hémorragies internes et utérines, les saignements de nez fréquents, les mémorroïdes et l'entérite :
    - Utiliser le suc de plante fraîche : 100 à 125 g par jour, pris en plusieurs doses entre les repas. Soit prendre du sirop d'ortie : sur 250 g de feuilles fraîches, verser 1 litre ½ d'eau bouillante, laisser infuser 12 heures, filtrer puis ajouter 500 g de sucre. Utiliser 200 à 300 g par jour en

    plusieurs prises, entre les repas.

    Gâteau et pâte    Les graines d'ortie ont également leur indication. Autrefois conseillées contre l'impuissance (une cuillère à café de graines d'ortie réduite en poudre et mélangée à du miel ou à de la confiture), elles sont avant tout un remède contre l'incontinence d'urine ("pipi au lit"). Sous deux formes :

    Avec 16 g de semences d'ortie pilées et 60 g de farnie de seigle, faire une pâte en ajoutant un peu d'eau chaude et du miel. Former 6 petits gâteaux et les faire cuire au four. Donner un de ces gâteaux à manger à l'enfant tous les soirs pendant 8 à 20 jours (bien entendu, on fait autant de gâteaux que de besoin, en respectant toujours les mêmes proportions...).

    Dans 50 g de beurre, mélanger 16 g de poudre de semences d'ortie, 20 g de poudre d'écorce de chêne et 20 g de poudre de tormentille. Étaler cette préparation sur une tartine de pain en y ajoutant éventuellement du miel ou de la confiture. Donner à manger cette tartine à manger le soir à l'enfant à la même fréquence que précédemment.

    Lotion   Pour tonifier le cuir chevelu, combattre la calvitie et faire disparaître les pellicules, on peut recourir aux lotions quotidiennes avec :

    - Soit une décoction aqueuse : faire bouillir 100 g de racines d'ortie dans 1 litre d'eau pendant ¼ d'heure puis filtrer.

    - Soit une macération alcoolisée : faire macérer 60 g de racines d'ortie et 60 g de sommités fleuries de marjolaine dans 1 litre d'alcool à 45° pendant 15 jours puis filtrer.

    Un autre procédé visant au même but consiste à se peigner à rebours chaque matin en trempant le peigne dans du suc d'ortie.

     

    Source : Montagne Haut Languedoc

    « Machine à laver le linge (Détartrage de fond et détartrage normal)Sapolaine par Mayleene (lessive à laines) »

    Tags Tags : , , , ,